Etats des lieux – Comment rester de gauche quand on est de droite, ou le dépassement des vieux clivages

L’horizon du néo-libéralisme libertaire semble indépassable. Et pourtant, il est de notre devoir, en tant que citoyen, de se pousser à la réflexion et de faire preuve d’imagination quant aux alternatives à entrevoir.

Publicités

Depuis le 7 Mai dernier, c’est acté : Emmanuel Macron est le président de la république française. Lourde tâche qui lui incombe, lui qui cristallisera sur sa personne toute la grogne du peuple français, qui monte, qui monte. A l’heure où nous écrivons ces lignes, ce président élu (plébiscité ?) avec 66% des suffrages exprimés – au second tour de l’élection – vient de se faire huer par les maires de France. C’est dire l’état du malaise français. A l’heure où le pays va atteindre ses 10% de chômeurs, où un agriculteur se suicide tous les deux ou trois jours, où les mots « rigueur » et « flexibilité » sont dans toutes les bouches, des questions surgissent : comment en sommes-nous arrivés là ? Et surtout, comment en sortir ?

Des questions que ce modeste blog essaiera d’aborder. Continuer à lire … « Etats des lieux – Comment rester de gauche quand on est de droite, ou le dépassement des vieux clivages »